Des idées pour 2017 (IV)

De mon point de vue, l’enjeu primordial des prochaines élections présidentielles en France, c’est d’abattre les cloisons idéologiques. Car enfin, sauf à aimer se faire du mal, pourquoi perpétuer ce qui divise notre peuple sans jamais rien lui apporter de positif en contrepartie ?

 

Idéologie par Côté

Les étiquettes, les idées toutes faites, les chapelles, les partis politiques… On voit bien en quoi tout cela nuit à l’esprit de corps qui fait cruellement défaut à la communauté nationale;  Si quelque avantage venait contrebalancer cet inconvénient majeur, peut-être pourrais-je nuancer mon propos, mais non, j’ai beau chercher, je ne vois vraiment pas ce qu’on gagne à cloisonner notre société de la sorte, alors que le simple bon sens recommande l’union pour se sortir des plus graves crises.  Qui peut nier la gravité des crises qui nous frappent ?  Qui peut nier l’urgence d’un large rassemblement pour faire front ?  Alors, qu’attendons-nous pour traduire en acte ce qui apparait comme une évidence en pensée ?

 

Les blocages sont bien dans nos têtes.  Les idéologies de tous bords nous privent de la liberté la plus élémentaire lorsqu’elles conduisent quelques-uns à penser pour tous les autres. C’est d’autant plus vrai qu’elles s’accompagnent quasi-systématiquement d’un sectarisme sans borne. Nous devons nous en affranchir au plus vite pour retrouver des moyens d’actions !  Laissons donc aux vestiaires toutes les étiquettes pour nous armer désormais du seul pragmatisme.

 

Trois qualités essentielles peuvent baliser notre chemin vers un pragmatisme éclairé : l’humilité, la lucidité, la responsabilité.  De quoi sérieusement ringardiser les idéologies qui nous promettaient monts et merveilles…

 

Dans un prochain article, je dresserai une liste de privilèges – tous hérités de l’âge d’or des idéologies – qu’il serait opportun d’abolir pour restaurer concrètement le principe d’égalité qui sous-tend le principe de solidarité à l’échelle d’une nation.  Rassemblement et solidarité ne vont-ils pas de pair ?..

 

  1 comment for “Des idées pour 2017 (IV)

  1. 12 décembre 2016 at 11 h 57 min

    La guerre des égos que vous dénoncez peut-être n’est qu’une maladie de manipulateurs … mais l’explication réelle de notre mal-être et du déclin de notre Pays doit être recherchée avec plus de courage : ceux qui nous dirigent et font l’opinion nous trahissent avec une audace, un cynisme et une irresponsabilité qui sont tout simplement à la hauteur de notre lâche immobilisme !
    Il faudra se rendre à l’évidence : certains Grands Personnages exploitent ce que la France peut leur offrir avec le même aplomb que ces autres Grands Prédateurs, qui sont responsables de la déforestation, de l’extinction des espèces … etc …
    Les exemples et les leçons à en tirer ne manquent pas, mais …
    … il est sûr que nous n’avons pas le courage des Indiens d’Amazonie !

Laisser un commentaire